Gros plan d'un radar fixe

Quels sont les deux principaux types de radars en France ?

Si vous conduisez régulièrement, il y a de fortes chances pour que vous ayez déjà croisé un radar routier. Avez-vous déjà remarqué qu’il existe différents types de radars ? De formes différentes, les radars peuvent également varier du point de vue de leur fonction. Découvrons les principaux radars présents en France.

Les radars fixes

Les radars fixes sont installés de façon permanente sur le bord des routes, dans les zones de danger telles que les grands axes, les zones urbaines, les passages à niveau, etc. L’emplacement de ces radars est connu et est répertorié dans les applications GPS. Il existe trois différents types de radars fixes.

  • Les radars de contrôle de vitesse sont les radars les plus connus. Premiers radars installés, ils font désormais partie du paysage en France.
  • Le radar feu rouge et le radar de passage à niveau font, quant à eux, partie de la famille des radars de franchissement.
  • Enfin, les radars pédagogiques forment une autre catégorie de radars qui sert à éduquer les utilisateurs de la route quant aux limites de vitesse.

Depuis 2013, les radars pédagogiques sont installés en amont de chaque radar fixe. Cela permet de rappeler à l’utilisateur de surveiller sa vitesse. Ces radars n’entraînent aucune verbalisation.

Les radars mobiles

De tous les radars, les radars mobiles sont certainement ceux qui sont les plus craints des automobilistes. Pourquoi ? Le principe de ces radars mobiles et discrets est de ne pas être prévisibles afin de surveiller le « véritable » comportement de l’utilisateur. Ils permettent également de mettre en place une surveillance dans des zones où les radars fixes traditionnels ne pourraient pas être installés pour des raisons d’accessibilité. Il en existe deux types :

  • Le radar vitesse embarqué est un radar positionné sur le bord de la route ou dans une voiture arrêtée.
  • La voiture radar, anciennement « radar mobile de nouvelle génération », est équipée d’un radar qui fonctionne sans flash visible. En roulant normalement sur la route, la voiture radar sanctionne les utilisateurs qui sont en excès de vitesse.

Même si l’emplacement de ces radars n’est pas connu, les applications GPS sont à même de vous signaler des zones potentielles de surveillance radar sur la base d’alertes émises par leur communauté d’utilisateurs.

À savoir : il existe également des radars déplaçables. Installés sur les zones de travaux, ils servent à contrôler la limitation de vitesse temporairement définie à cet endroit.

Tags :